Recruitment Obstacles

Selon le rapport 2022 Global Workforce, de PwC, "le modèle de travail hybride est là pour rester. Le rapport précis entre le temps passé au bureau et le temps passé à la maison va varier, mais les entreprises doivent expérimenter et s'adapter. Il s'agit notamment de prendre en compte les facteurs de risque de fidélisation, notamment l'authenticité, le sens du travail et la transparence de la rémunération, autant de facteurs qui deviennent plus difficiles à gérer lorsque les employés ne se trouvent pas au même endroit tous les jours."

Même si nous abordons 2023 avec quelques années d'expérience en matière d'adoption et d'adaptation au modèle de travail hybride, les gestionnaires devront encore relever certains défis l'année prochaine. Et si l'on tient compte du fait que 54 % des répondants à l'étude de PwC affirment pouvoir travailler à distance, les managers doivent maîtriser cette nouvelle réalité pour augmenter la rétention et améliorer l'acquisition de talents.


1. Les employés et les employeurs ont des attentes différentes

Ce n'est pas surprenant car les employés et les gestionnaires ont déjà des attentes différentes sur plusieurs aspects comme le salaire, les heures de travail, les vacances, ... L'équilibre entre le travail au bureau et à domicile complète cette liste.

L'enquête mondiale sur la main-d'œuvre 2022 de PwC (menée auprès de 52 195 travailleurs dans 44 pays et territoires) nous montre qu'il existe un écart entre le temps de travail à distance qu'un employé s'attend à faire et celui que son employeur exige. D'après ces statistiques:

  • 26% des employés préfèrent travailler à distance à temps plein, tandis que 18% des employeurs sont d'accord avec cette option.

  • Le même nombre d'employeurs (18%) demandent à leurs employés de travailler à temps plein en personne, alors que seuls 11% des travailleurs préfèrent cette option.

  • L'écart le plus court se trouve dans le modèle "travail principalement à distance avec un peu de travail en personne", avec 23% des employés et 22% des employeurs qui optent pour cette option.

2. Syndrome FOMO

"Parmi les travailleurs à distance à temps plein (environ 17% de l'ensemble des répondants), plus des deux tiers craignent de manquer des opportunités de développement. Ces employés, qui sont généralement plus jeunes, ont besoin d'une approche plus proactive de la gestion des performances et du développement de carrière. Pour les gestionnaires, l'objectif est de distribuer les opportunités de manière équitable, que les employés viennent au bureau ou travaillent à domicile", indique le rapport.


3. Investissement dans la technologie

"39 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles craignaient de ne pas recevoir de leur employeur une formation suffisante en matière de compétences numériques et technologiques. Cette proportion est encore plus élevée chez les jeunes répondants. Les entreprises doivent investir dans la technologie pour soutenir le travail à distance et mettre en place la bonne gouvernance sur les décisions concernant les salaires, les promotions et autres récompenses pour lutter contre le biais de proximité", selon PwC.


Découvrez les 10 meilleurs logiciels de gestion de projet pour vous aider à stimuler les performances et assurer la communication de l'équipe avec les travailleurs à distance, recommandés par le 17e étage.


À votre avis, quels défis le modèle de travail hybride devra-t-il relever à l'avenir? Dites-le nous dans la section des commentaires ci-dessous.  



Sources: